Le piratage pris à bras le corps par le gouvernement

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le piratage pris à bras le corps par le gouvernement

Message par chucky le Dim 25 Nov - 1:20

ça chauffe pour la france d'en bas :

Le rapport sur le piratage des œuvres culturelles sur Internet devait
être remis vendredi 23 novembre par Denis Olivennes, PDG de la Fnac, à
Nicolas Sarkozy. Il devait donner lieu à un discours du chef de l'Etat
"sur la politique à l'égard des industries culturelles face au défi de
la révolution numérique", a précisé la présidence de la République dans
un communiqué, qui rappelle "son attachement à la création artistique
et sa volonté de tout mettre en œuvre pour que les artistes puissent
vivre de leurs œuvres et voient leurs droits respectés sur les nouveaux
réseaux".



Le rapport Olivennes est la conclusion d'une "mission sur la lutte
contre le téléchargement illicite et pour le développement des offres
légales d'œuvres musicales, audiovisuelles et cinématographiques"
confiée en septembre au patron de la Fnac, par la ministre de la
culture, Christine Albanel et celle de l'économie et des finances,
Christine Lagarde.

D'une quarantaine de pages, il débouche sur un accord inédit et naguère
impossible entre les ayants droit de la musique et du cinéma et les
fournisseurs d'accès à Internet (FAI). En y ajoutant représentants du
secteur audiovisuel et pouvoirs publics, une cinquantaine d'acteurs
devaient signer vendredi cet accord.

Le texte vise à ménager la liberté des consommateurs et le droit des
créateurs. La mesure la plus marquante est celle qu'ont acceptée de
mettre en œuvre les FAI, jusqu'à présent réfractaires à tout dispositif
répressif : ils s'engagent à lutter plus efficacement contre les
"petits" pirates par des sanctions appropriées.

Alerté par les ayants droit, le FAI saisirait une autorité indépendante
(dont le rapport préconise l'installation), "placée sous l'autorité du
juge, en sorte de garantir les droits et libertés individuelles" et
habilitée à mettre un nom sur une adresse Internet. Via le FAI, cette
autorité adressera par courriel un avertissement au contrevenant, puis
un second. Si l'activité illégale se poursuit, l'abonnement Internet du
fraudeur sera coupé.

Ces mesures, parallèles aux sanctions prévues par la Loi sur les droits
d'auteur et droits voisins dans la société de l'information (DADVSI) de
2006, sont qualifiées de "très raisonnables et éloignées du tout
répressif" par le ministre de la culture et de la communication. Elles
font cependant craindre à l'association de consommateurs UFC-Que
Choisir "une surenchère répressive".

L'UFC-Que Choisir, qui ne signe pas l'accord, affirme que la
résiliation de l'abonnement est contraire au respect de la présomption
d'innocence et à la Convention européenne de sauvegarde des droits de
l'homme.

FILTRAGE DES CONTENUS

L'autorité (qui pourrait naître de l'Autorité de régulation des mesures
techniques créée par la loi DADVSI) disposera de pouvoirs de sanctions
envers les FAI qui ne répondraient pas à ses injonctions. Un répertoire
des abonnés contrevenants sera aussi créé, en accord avec la CNIL.

Tout comme les FAI, les plates-formes d'hébergement et de partage de
contenus s'engagent par ailleurs à expérimenter les techniques de
filtrages des contenus illicites, pour le moment peu aisés
techniquement. La mise en place de ces dispositions devrait prendre
quelques mois, le temps pour les FAI d'intégrer ces clauses dans leurs
contrats commerciaux et d'inscrire les nouveautés dans la loi.

"Le dispositif législatif sera présenté au premier trimestre 2008, pour
adoption avant l'été, a précisé Mme Albanel. Nous préparerons
parallèlement les décrets d'application pour aller vite."

En contre-partie, les ayants droit de la musique s'engagent à mettre en
ligne d'ici à un an, pour le téléchargement, les chansons françaises
(60 % des ventes de musique enregistrée) sans verrous numériques (les
Digital Rights Management, ou DRM) qui peuvent rendre incompatibles les
fichiers et les appareils de lecture.

Le cinéma doit, d'ici à un an également, réduire de sept mois et demi à
six mois (comme pour la vidéo) le temps d'attente avant la mise à
disposition d'un film sur l'Internet après sa date de sortie. Il est
encore demandé à ces secteurs de s'organiser afin de trouver "des
technologies de marquage et de reconnaissance de contenus communes". Un
rappel à l'ordre face à l'émiettement des sociétés et organismes
représentants les ayants droit.

La mission Olivennes revient enfin sur un vieux cheval de bataille :
"Solliciter de l'Union européenne une généralisation à l'ensemble des
biens et services culturels du taux de TVA réduit.". "Tout le monde en
Europe, souligne-t-elle, est attentif à ce que nous faisons."

chucky
Rock & Runner
Rock & Runner

Nombre de messages : 1278
Localisation : dans ton cul !!!
Date d'inscription : 15/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le piratage pris à bras le corps par le gouvernement

Message par Spawn le Dim 25 Nov - 14:19

Bon à mon avis c'est un combat sans fin , les pirates trouverons tjr des combines et le gouvernement ne finera pas avec les lois , par contres les taxes sur les produits "culturel" commence à faire un peux trop monter le prix ! 

Et puis c'est a cause des extremes tout ca , des pirates qui telechargent juste pour le plaisir et des majors qui veulent s'en mettre plein les poches.
Resultat c'est tjr le consommateur honnete qui est baiser !
Voila mon opinion 

Spawn
amateur
amateur

Nombre de messages : 39
Age : 25
Localisation : St denis
Date d'inscription : 07/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le piratage pris à bras le corps par le gouvernement

Message par chucky le Dim 25 Nov - 16:58

j'me souviens quand le cd est sortie (oui je sais, celà ne nous rajeuni pas !doublefuck) il était quand même à 150 frs !!!Shocked alors que ,je le rappelle, le vynil ne coûtait "que" 75, 80 frs !

alors on nous gratiffia de cette douce promesse : "laissez nous amortir le prix de cette technologie et les prix baisserons peu à peu !!clodo

résultt : riotgun pointé sur la tempe du consomateur, celui-çi n'a d'autre choix que de débousser 120 frs (20 euros maintenant) (ah ben oui on l'oublie vite, mais 20 euros ça fait quand même 130 frs, hein !!!encolere8) pour se procurer la zic qu'il aime !

à ce prix t'as interêt de bien choisir, car c'est ça, ou , ça !!!achier

chucky
Rock & Runner
Rock & Runner

Nombre de messages : 1278
Localisation : dans ton cul !!!
Date d'inscription : 15/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le piratage pris à bras le corps par le gouvernement

Message par Spawn le Dim 25 Nov - 17:07

Oué si on tombe sur du bon c'est ok mais si on tombe sur de la dobe c'est 20€ depensé dans le vide et je parle pas du systeme de protection defois c'est illisible sur une chaine hifi ou une bagnole -_- (bon ya 20ans j'etais meme pas née xD)

Spawn
amateur
amateur

Nombre de messages : 39
Age : 25
Localisation : St denis
Date d'inscription : 07/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le piratage pris à bras le corps par le gouvernement

Message par iNX le Dim 25 Nov - 17:07

Bizarement c'est toujours les gros distributeur qui se plaingent

iNX
R&R
R&R

Nombre de messages : 1727
Age : 31
Date d'inscription : 14/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/vacuumroad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le piratage pris à bras le corps par le gouvernement

Message par Invité le Dim 25 Nov - 19:25

Arrêtez de consommer! Very Happy \o/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le piratage pris à bras le corps par le gouvernement

Message par chucky le Dim 25 Nov - 21:03

perso, mon derniers achat ça a été une paire de basket à 20 euros !
et c'était déjà le cas depuis le moment où j'ai décider de me fringuer moi même !bounce

chucky
Rock & Runner
Rock & Runner

Nombre de messages : 1278
Localisation : dans ton cul !!!
Date d'inscription : 15/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le piratage pris à bras le corps par le gouvernement

Message par Kebab_Holokaust le Lun 26 Nov - 1:06

Avec le prix, avant d'acheter un Cd fuat vraiment être sur à 100% qu'il va être bon ! Parceque sinon c'est baisé ! Déjà qu'on est moins enclin à acheter des CDs souvent, si le seul qu'on achéte pendant longtemps est une daube...

Personnellement tout mon fric va dans les Cds quasiment , que j'échéte plutot réguliérement ( entendre par là 1 par moi ou 2 mois environ) D'ailleur hier je suis entré en possesion du dernier Arch Enemy mais là n'est pas le sujet Smile

Merde faudrait manifester pour avoir plus de Cds vers 15€ merde !.

Les seuls Cds en dessous de 15 € a Virgin sont les Cds de groupes peu connus ou alors les vieux Cds avec un son moisi( ce n'est pas péjoratif hein)

Kebab_Holokaust
expert
expert

Nombre de messages : 945
Age : 24
Localisation : La Bretagne (à la Réunion bande de glands...)
Date d'inscription : 28/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/pages/Knight-of-Heaven/125175715395?ref=

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le piratage pris à bras le corps par le gouvernement

Message par Spawn le Lun 26 Nov - 12:33

Et en plus peut importe la date de sortie du cd le prix ne baisse pas , bon au bout d'un moment quand le cout est amortie , ils pouraient faire un effort (et je serais un des premiers à acheter heureux13 )

Spawn
amateur
amateur

Nombre de messages : 39
Age : 25
Localisation : St denis
Date d'inscription : 07/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le piratage pris à bras le corps par le gouvernement

Message par UltimeRazia le Lun 26 Nov - 13:11

140% Enculé !

(c'est moi qui ait dit ça et j'distribue des coup de boules aussi si nécessaire ! lol )

_________________

www.les-showdus.com
www.myspace.com/lesshowdus
Evil Ways Productions

UltimeRazia
Roadie de R&R
Roadie de R&R

Nombre de messages : 1681
Localisation : St-Denis DTC
Date d'inscription : 23/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.les-showdus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le piratage pris à bras le corps par le gouvernement

Message par chucky le Lun 26 Nov - 20:43

Kebab_Holokaust a écrit:
Merde faudrait manifester pour avoir plus de Cds vers 15€ merde !.

c'est aux maisons de disque de comprendre ça !
il est évident qu'à partir du moment où un produit devient si cher, un consommateur lamda se détounera de celui çi !No


surtout si il a moyen de se procurer satisfaction ailleur et à un moindre prix !

faut pas se leurrer, acheter un cd est quasi devenu un acte militant de nos jours !Rolling Eyes

puis quand tu vois des boîtes comme sony qui suivent sarko, mais qui parralèllement propose des produits pour les pirates........scratch

chucky
Rock & Runner
Rock & Runner

Nombre de messages : 1278
Localisation : dans ton cul !!!
Date d'inscription : 15/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le piratage pris à bras le corps par le gouvernement

Message par Rollon le Lun 26 Nov - 21:10

vous avez qu'à écouter du True Black Metal ukrainien ou bulgare, la ça dépasse rarement les 10 € Very Happy

Rollon
amateur
amateur

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 10/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le piratage pris à bras le corps par le gouvernement

Message par iNX le Lun 26 Nov - 21:12

On parle musique la Laughing

iNX
R&R
R&R

Nombre de messages : 1727
Age : 31
Date d'inscription : 14/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/vacuumroad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le piratage pris à bras le corps par le gouvernement

Message par Rollon le Lun 26 Nov - 21:27

ça tombe bien moi aussi Laughing


Plussérieusement, la ou je trouve ça le plus rageant,c'est au niveau des films et notament des vieux films. Quant je vois des DVD de films des années 50-60 à 29,99 €, il y à de quoi s'énerver...

Rollon
amateur
amateur

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 10/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le piratage pris à bras le corps par le gouvernement

Message par chucky le Mar 27 Nov - 1:38

ceux là tu peux les télécharger en toute légalité !
tout comme toutes diffusions qui sont déjà passé à la télévision.Smile

chucky
Rock & Runner
Rock & Runner

Nombre de messages : 1278
Localisation : dans ton cul !!!
Date d'inscription : 15/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le piratage pris à bras le corps par le gouvernement

Message par Spawn le Mer 28 Nov - 18:06

Moi je dis que les site comme deezer ou jamendo sont les meilleurs compromits  !

Spawn
amateur
amateur

Nombre de messages : 39
Age : 25
Localisation : St denis
Date d'inscription : 07/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le piratage pris à bras le corps par le gouvernement

Message par Shock le Jeu 29 Nov - 16:49

Rayote a écrit:Arrêtez de consommer! Very Happy \o/

Oh mon Dieu! Vil apotre de la décroissance! Razz

Shock
Fan de R&R
Fan de R&R

Nombre de messages : 2060
Date d'inscription : 16/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le piratage pris à bras le corps par le gouvernement

Message par iNX le Jeu 6 Déc - 20:29

Article

Ils sont vraiment bizarre, ils arrivent a vendre des DVD en se fesant de la marge a 2,50€. En fait c'est que des vaches à lait les occidentaux. Finalement il faut du piratage pour faire baisser les prix.

_________________
Finaly six Strings

https://www.facebook.com/vacuumroad

iNX
R&R
R&R

Nombre de messages : 1727
Age : 31
Date d'inscription : 14/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/vacuumroad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le piratage pris à bras le corps par le gouvernement

Message par Sloth le Ven 7 Déc - 2:34

Je pense que le piratage est une "bonne chose". Le prix des CD étant quand même assez élevé, si on télécharge un titre, ben on peu connaitre un max de groupe a moindre frai et OK il perdent des sous sur la vente de leur CD, mais si ils viennent ensuite en concert près de chez nous, on connaitra leur musique (alors qu'on n'aurai parfoi jamais acheté l'album) et la on file au concert, donc les groupe gagne finalement sur leur tournée et pi c'est avant tout sa être musiciens, la scène.
Donc moi je dit, faudrai légalisé le téléchargemen, de toute façon c'est ce qui se passe vu que la vente de disque on voi la baisse vachement, sa va finir que les maisons de disque feront plus de bénéfice dessu

Sloth
newbie
newbie

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 01/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le piratage pris à bras le corps par le gouvernement

Message par la petite le Ven 7 Déc - 3:39

Ah parce que tu crois qu'ils touchent rien sur les concerts? Mouhahahaaa

_________________
~~ La Petite ~~

la petite
Modératrice
Modératrice

Nombre de messages : 1105
Age : 36
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 15/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le piratage pris à bras le corps par le gouvernement

Message par Shock le Ven 7 Déc - 5:57

Faut trouver le bon "compromis" pour que tout le monde soit content, ouhla je serai pas devenu un peu "orange" moi d'un coup mrgreen ! Moi perso je télécharge tout comme j'achete des cds, le téléchargement me sert à me faire une idée et à connaitre plus facilement les groupes! Et si leur album me convient je finis par acheter l'album tout ce qui me convient pas termine dans la corbeille de mon pc! Si j'aime le groupe je lui achete son album en cd, en vynil si il est dispo, je vais le voir quand il passe et j'achete son t shirt si il est joli, sinon je zappe et je passe à autre chose c'est aussi simple que ça! Après je fais partie d'une génération qui a connu l'avant "téléchargement" et qui payait ses skeuds 100 à 150balles mais y'avait un amour du support quoi qu'est toujours là, le plaisir de collectioner quoi, merde ça le fait d'avoir les maiden, de comparer avec tes potes les skeuds que t'as et qu'eux n'ont pas, quels groupes tu connais et eux non et vis versa! Pas sur que les kids geek téléchargeurs s'amusent à regarder si t'as la discographie d'anthrax en mp3 128kbps alors qu'un autre l'a en 320 sur son disque dur! Mais pas sur par contre que cet engouement de l'amour du support soit le même chez ces mêmes geeks! Et là c'est en effet un peu con pour les artistes mais bon est ce vraiment le plus important dans le "r'n'r"?

Shock
Fan de R&R
Fan de R&R

Nombre de messages : 2060
Date d'inscription : 16/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le piratage pris à bras le corps par le gouvernement

Message par Invité le Ven 7 Déc - 16:42

Sloth a écrit:Je pense que le piratage est une "bonne chose". Le prix des CD étant quand même assez élevé, si on télécharge un titre, ben on peu connaitre un max de groupe a moindre frai et OK il perdent des sous sur la vente de leur CD, mais si ils viennent ensuite en concert près de chez nous, on connaitra leur musique (alors qu'on n'aurai parfoi jamais acheté l'album) et la on file au concert, donc les groupe gagne finalement sur leur tournée et pi c'est avant tout sa être musiciens, la scène.
Donc moi je dit, faudrai légalisé le téléchargemen, de toute façon c'est ce qui se passe vu que la vente de disque on voi la baisse vachement, sa va finir que les maisons de disque feront plus de bénéfice dessu
- Un artiste intermittent du spectacle ou désirant le devenir touche un cachet pour un concert, variant grosso modo en net entre 70 et 150 euros (je ne parle pas des groupes n'ayant plus rien à prouver ou des artistes backeurs de stars qui tournent à beaucoup plus...)
- Pour ouvrir des droits à l'intermittence il faut qu'un artiste puisse justifier 507 heures sur les 319 derniers jours (10,5 mois) à compter de son dépôt d'heure aux Assedic. Un cachet compte pour 8 ou 10 heures en général, ce qui représente 64 concerts déclarés sur les 10 derniers mois et demi... Très franchement, pour des groupes en développement, même si c'est interdit, tous les concerts ne sont pas déclarés... Une fois ses droits intermittents ouverts, ils sont acquis pour 12 mois et lui garantissent un taux d'indemnités journalières calculé sur une moyenne du montant de ses cachets et sur le nombre d'heures déclarées (on peut déclarer plus de 507 heures...) Pour l'exemple, un groupe ayant eu une centaine de concerts dans l'année payés à hauteur de 120 euros net par cachet arrive, en tant qu'intermittent à dégager un "salaire" net mensuel variant entre 1500 et 2000 euros net par mois. Bien...
- Pour pouvoir tourner dans des conditions adaptées (qui garantissent son statut d'intermittent), les programmateurs, outre la qualité de la formation, les modes, le nombre de musiciens sur scène, le coût du plateau (technique, son, lumières, hébergements...) prennent leur décision sur des coups de coeur, mais également et surtout sur une actualité véhiculée par le groupe en question... Autrement dit une notoriété avérée ou en passe de le devenir, garante d'une affluence lors des concerts, histoire que la salle ou le festival rentabilise son investissement et pérennise son activité.
- Outre la sortie d'un album, d'un clip, d'un Ep ou un buzz Internet (qui malgré ce qu'on nous dit reste anecdotique), la notoriété d'un groupe se mesure en terme de référencement... Sur Internet, dans les médias, par le bouche à oreille. Des choses rendues possibles, la plupart du temps, par un nombre de vente de Cds. En gros, plus un artiste vend d'album, plus il fait parler de lui, plus il tourne. La sempiternelle légende comme quoi les artistes peuvent se faire une renommée grâce aux concerts et seulement grâce aux concerts n'est plus vraiment d'actualité... Sauf cas isolés et zones géographiques limitées.
- Il faut donc générer de l'actualité, sortir un album par exemple... Problème (et encore une fois malgré ce que l'on peut en dire...) un album ça coute cher... Les home-studios pour des formations de plus de 4 musiciens, avec instruments électriques ou acoustiques, faut pouvoir les dénicher, pouvoir trouver la personne avec qui travailler et tout ça coute tout de même de l'argent... Et réaliser un album, surtout quand on en est au deuxième ou au troisième, c'est se creuser les méninges pour faire mieux que le précédent. En terme de qualité artistique, sonore, graphique, conceptuelle, mais aussi en terme de visibilité, donc de promo pour faire mieux en terme de vente... Hey hey... Réaliser un album donc, c'est penser, réaliser, concevoir et payer pour des répétitions, des résidences de création, une pré-production, un enregistrement, un mix, un mastering, une graphisme, une gravure, un contenant (Producteur/Management/Artiste) puis ensuite démarcher, négocier, re-négocier avec un label pour la promo, la com' (parfois le producteur et le label ne sont qu'un, parfois l'artiste, le producteur et le label ne sont plus ou moins qu'un... via une structure collective) Puis ensuite c'est négocier avec un distributeur qui aura la lourde tâche (rires...) de négocier cette nouvelle production, via la promo (l'argent dédié à la promo) aux magasins pour une mise en bacs la plus large possible... Tout ça pour dire que l'artiste qui aura réussi à garder ou créer son statut d'intermittent du spectacle ne pourra pas seul prendre en charge la totalité de ce qui génèrera ses futurs concerts, donc le maintien de son statut. Pensez en plus qu'un producteur, la plupart du temps, négocie tout ça avant la fabrication du Cd, ce qui lui permet de bénéficier d'avances de la part du label et du distributeur (idem pour l'artiste) et que donc, ces avances doivent être remboursées sur les premières (parfois toutes) ventes de l'album et que les labels et distributeurs (qui parfois ne sont qu'une seule et même entité) se prémunissent ou anticipent sur les ventes à venir et la rentabilité de leur investissement en signant des contrats qui rendent obligatoire la réalisation à court ou moyen terme d'un ou plusieurs autres albums, parfois (souvent) sous les mêmes conditions. L'artiste, aprés la sortie d'un album et sauf explosion des ventes, n'est pas prêt de voir la couleur de l'argent qu'il a généré...
- Bref, c'est super de penser qu'on est très gentil en payant sa place de concert et qu'on participe au bien être de ses artistes préférés... en plus c'est presque vrai. Mais de là à penser que ça suffit pour garantir la diversité culture, l'offre musicale et tout le tintouin... Faut pas non plus faire les fiers trop vite. Aprés, je parie que je vais entendre les sempiternels discours concernant les "indépendants", ceux qui se foutent de vivre de leur musique, les "alternatifs", tous ceux qui font de la musique parce que c'est leur "kiff", parce que de toute façon il n'y a que la scène qui parle... la vraie. Désolé de vous dire ça, mais pour moi, même si je fais partie de ceux qui luttent pour que cette scène "alterno" perdure, ça ne représente en aucun cas le 10ème de ce que vous écoutez en général (en moyenne sur l'essentiel des gens du forum...) et vous seriez bien dans la merde si vos Muse, Placebo, Nightwish et SOAD n'existaient pas.
Que tous ceux qui ne sont même pas capables de se bouger les fesses pour grossir les rangs d'un public revanchard quand l'évènement est là et que certains en ont chier des ronds de cuirs pour y arriver ne viennent pas me dire que la baisse des ventes de Cds est compensée par des affluences grandissantes en concert. Bien entendu, il faut pouvoir trouver des alternatives viables pour palier les conneries d'une "industrie" du disque qui n'a eu de cesse de ne penser qu'au fric quand la poule pondait encore. Bien entendu, il faut pouvoir garder un esprit libre au niveau culturel, il faut pouvoir garantir la diversité de l'offre culturelle et que toujours, la musique reste un moyen de s'exprimer librement. Et bien entendu, Internet est une chance pour les artistes (musique), en aucun cas ça n'est qu'une calamité. Mais renseignez-vous avant d'écrire des conneries et réfléchissez à vos actes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le piratage pris à bras le corps par le gouvernement

Message par Lolo le Ven 7 Déc - 17:12

j'suis même prêt à penser (ou j'm'autorise comme disait l'autre enfoiré) qu'acheter de bons cd, c'est aussi un moyen de lutter contre les merdes...
Si les seuls cd qui se vendent en France sont ceux de la Star Ac il faut pas s'étonner si on en bouffe à tous les repas.

Lolo
Roadie de R&R
Roadie de R&R

Nombre de messages : 1594
Localisation : Somewhere DTC
Date d'inscription : 15/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le piratage pris à bras le corps par le gouvernement

Message par Kent le Ven 7 Déc - 19:32

Sloth a écrit:Je pense que le piratage est une "bonne chose". Le prix des CD étant quand même assez élevé, si on télécharge un titre, ben on peu connaitre un max de groupe a moindre frai et OK il perdent des sous sur la vente de leur CD, mais si ils viennent ensuite en concert près de chez nous, on connaitra leur musique (alors qu'on n'aurai parfoi jamais acheté l'album) et la on file au concert, donc les groupe gagne finalement sur leur tournée et pi c'est avant tout sa être musiciens, la scène.
Donc moi je dit, faudrai légalisé le téléchargemen, de toute façon c'est ce qui se passe vu que la vente de disque on voi la baisse vachement, sa va finir que les maisons de disque feront plus de bénéfice dessu

Ce que je vais dire rejoins beaucoup ce qu'a écrit Drachen, je préviens de suite. Les salles de concerts, les producteurs, les festivals, les tourneurs etc ont de gros enjeux financiers. Un concert, ca représente des pépéttes.

Il faut être sûr de son coup, pas forcément pour faire du profit mais au moins couvrir les frais. La thune qui entre le plus, ça reste celle qui vient du public. Par conséquent, il faut assurer public maximum. Et pour assurer ce public... ben faut choisir les groupes qui peuvent le faire.

Ce choix passe par la notoriété, les albums, l'actualité etc... Et le téléchargement de musique sur internet n'est pas une donnée mesurable. Car c'est bien connu, quand c'est gratuit, tout le monde se sert. Meme a l'abus, meme si il aime pas. on se sert. A partir du moment ou ca devient payant, le choix est tout différent...

Tu aimes un groupe ? Achétes, c'est comme ça que tu le feras vivre.

Et comme l'a dit Drachen, ca marche aussi pour l'indé.

_________________
Arrêtes de lire, j'ai fini de parler.

Kent
expert
expert

Nombre de messages : 738
Age : 33
Localisation : St Denis
Date d'inscription : 05/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le piratage pris à bras le corps par le gouvernement

Message par chucky le Ven 7 Déc - 19:47

c'est ce que je disai : acheter , est un acte militant....malheureusement ! colere

chucky
Rock & Runner
Rock & Runner

Nombre de messages : 1278
Localisation : dans ton cul !!!
Date d'inscription : 15/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le piratage pris à bras le corps par le gouvernement

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:55


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum